Accueil » Ecosse » Hogmanay, le nouvel an écossais

Hogmanay, le nouvel an écossais

Hogmanay se tient la veille du jour de l’an chaque 31 décembre. Processions aux flambeaux, soirées dansantes, feux d’artifice, et festivals sont organisés pour célébrer la nouvelle année. Même si la plus grande célébration a lieu dans la capitale, j’ai fêté mon premier Hogmanay à Glasgow.

Mon premier Hogmanay

Mon premier Hogmanay s’est tenu en 2011 dans l’Eglise St Silas Church à Glasgow. Il faut le savoir, en Ecosse, les Eglises sont parfois à vendre, se relookent en boite de nuit ou organisent des soirées dansantes…

HOGMANAY 2011

Une amie écossaise, Ruth, qui organisait souvent des soirées pour les étudiants internationaux, m’a fait découvrir cette Eglise. Me voilà donc embarquée pour cette soirée du nouvel an parmi seulement quelques têtes familières, beaucoup d’étudiants de tous horizons et des familles installées sur d’autres tables.

Le repas était rythmé par de la musique live et entrecoupé de ceilidhs comme vous pouvez le voir sur les photos. Le ceilidh est une soirée dansante qui s’effectue à 2,3,6 personnes (voire tous pour le final) sur fond de musique celtique !  J’avais déjà participé à un ou deux ceilidhs auparavant mais heureusement qu’un animateur était là pour rappeler les pas des diverses danses. Le menu, simple mais bon, se composait de poulet, tarte à la viande ou feuilleté accompagné de pommes de terre puis gâteaux et fontaine au chocolat. L’ambiance était super, très conviviale !

Les origines d’Hogmanay

La fête Hogmanay est issue de l’héritage puritain, remplaçant le réveillon de Noël et Noël. Pendant plus de 400 ans, l’Eglise presbytérienne d’Ecosse, fondée sur les principes du Calvinisme, avait banni la célébration de Noel, qualifiée de « fête papiste ».  Jusqu’aux années 1960, le jour de Noël n’était pas férié. De ce fait, la nouvelle année assuma cette signification particulière où famille et amis se retrouvaient pour échanger présents et bonne humeur.

Plusieurs significations existent :

  • Oge Maidne :  gaélique pour « nouveau matin »
  • Hoggo-noot : fête viking
  • Haleg monath : anglo-saxon pour « mois saint »
  • Hoguimané ou Aguillaneuf : français normand « Au gui l’an neuf » pour « cadeaux au nouvel an »

Les Ecossais ont de la chance, le 1 janvier ainsi que le 2 janvier sont fériés !

Source : Hogmanay sur le site du tourisme écossais.

Un commentaire

  1. oh ça doit être vraiment sympa ! Tes photos donnent envie 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :