Accueil » Ecosse » L’ Ecosse en 2014

L’ Ecosse en 2014

L’année 2014 s’annonce très chargée en Ecosse. Au programme : l’opération touristique « Homecoming Scotland », le 700ème anniversaire de Bannockburn, les jeux du Commonwealth et le Référendum.  A ces grands moments s’ajoutent les rendez-vous annuels incontournables.

Bonne année 2014 à tous ! Cette nouvelle année constitue une bonne occasion de faire le point sur les grands moments à venir en Ecosse ! J’envisage d’y retourner pour rendre visite à des amis et assister à certains événements, notamment les Highland games.

Homecoming Scotland 2014

Il s’agit d’une opération touristique, lancée par le gouvernement, visant à attirer les Ecossais du monde entier et les amoureux de l’Ecosse, d’après la présentation officielle :  « So whether you have Scottish ancestry or you simply love all that is great about Scotland, 2014 is the time to visit » . A cet effet, des ateliers de généalogie aideront les Ecossais à retracer l’histoire de leurs ancêtres.

Homecoming Scotland fait la promotion de la culture écossaise et des célébrations annuelles telles que : Celtic Connections à Glasgow, les Highland games, le mois du Whisky, le festival d’été. La Ryder Cup, compétition de Golf bi-annuelle, entre l’Europe et les Etats-Unis, aura lieu cette année en Ecosse.

Au programme : gastronomie, musiques, danses, chants, parades et compétitions sportives. Pour en savoir plus sur le programme des festivals, n’hésitez pas à consulter la brochure.

700ème anniversaire de la victoire écossaise de Bannockburn

La commémoration se tiendra du 28 au 30 juin 2014 à Stirling. Au programme :  musique, gastronomie écossaise,  artisanat, littérature et activités de plein air : tir à l’arc, highland games… Pour les amateurs d’histoire médiévale, une reconstitution de la bataille sera organisée dans une arène.

Rappel historique :  En pleine guerre d’indépendance écossaise (1298-1314) et suite au siège du château de Stirling par Edouard Bruce (le frère du roi d’Ecosse ), Edouard II d’Angleterre lança une offensive à Bannockburn. La bataille de Bannockburn (au sud de Stirling) qui eu lieu le 23 et 24 juin 1314 s’est achevée par la victoire des troupes du Roi d’Ecosse : Robert the Bruce sur les troupes anglaise dirigées par Edouard II d’Angleterre. Cette victoire est d’autant plus marquante que les soldats écossais étaient trois fois moins nombreux que les anglais. Leur atout : les rangées de piquiers écossais brisant la cavalerie.

Les jeux du Commonwealth (20ème édition)

Depuis 1930, les jeux sont disputés tous les quatre ans entre les membres du Commonwealth. Cette année, la compétition se tiendra entre 71 pays et pour la première fois à Glasgow, la plus grande ville d’Ecosse. Cette rencontre se déroulera du 23 juillet au 3 août autour de 17 sports différents. Il faut savoir que les nations de la Grande-Bretagne participent individuellement à ces jeux  : Ecosse, Angleterre et Pays de Galles seront en concurrence.

Rappel historique : le Commonwealth comprend actuellement 53 états membres dont la plupart sont des anciennes colonies de la couronne britannique.  Cette organisation intergouvernementale a été créée le 19 novembre 1926 par la Déclaration de Balfour. Le Statut de Westminster en 1931 supprima les restrictions législatives des dominions.

Le référendum écossais

Le 18 septembre 2014 aura lieu le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, un grand moment ! Il est à l’initiative du premier ministre écossais, Alex Salmond, leader du SNP. Le SNP (parti national écossais) est le parti majoritaire au parlement régional.

Fin novembre, Alex Salmond, publie un livre-guide de 670 pages afin de guider les Ecossais sur la route d’un nouvel état indépendant. Il précise que l’Ecosse gardera la reine comme chef d’état, conservera la livre sterling et restera membre des organisations internationales telles que l’ONU, l’OTAN et l’Union Européenne.

Si les Ecossais votent majoritairement oui, l’indépendance prendra effet le 24 mars 2016. Cependant, les statistiques publiées par le Sunday times, le 24 novembre 2013, annoncent seulement 38 % de votes favorables face à 47 % d’opposants et 15 % indécis.

Rappel historique : l’Ecosse fait partie de la Grande-Bretagne depuis plus de 300 ans. La Grande-Bretagne comprend depuis 1535 le Pays de Galles et l’Ecosse depuis 1707 suite à l’union des parlements écossais et anglais. C’est seulement en 1999 que l’Ecosse dispose à nouveau d’un parlement.

Sources et liens utiles :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :