Accueil » Irlande » Ha’penny Bridge, le premier pont métallique d’Irlande

Ha’penny Bridge, le premier pont métallique d’Irlande

Ha’penny Bridge est un célèbre pont dublinois qui tient son nom du péage d’une demi livre imposé pendant près de 100 ans. Mais saviez-vous que sa construction en 1816, fera de lui le premier pont métallique d’Irlande et le plus ancien pont piéton de Dublin ?

Ha’penny Bridge © Escapades Celtiques

Ha’penny Bridge © Escapades Celtiques

 

Situé à 3 mètres au dessus de l’eau, Le Ha’penny Bridge est l’un des 23 ponts de Dublin permettant de traverser la rivière Liffey. On estime qu’il accueille chaque jour jusqu’à 30 000 piétons. 

Pourquoi un article sur un pont, me direz-vous ? Parce qu’il ne s’agit pas d’un pont ordinaire, il a une histoire bien particulière et en plus de cela, il est vraiment joli. C’est de loin mon préféré. Pour moi, c’est l’un des plus esthétiques et c’est celui que j’ai le plus souvent emprunté. Hé oui, on l’emprunte par plaisir mais aussi parce qu’il nous emmène dans un coin stratégique : le quartier le plus festif de Dublin. On y trouve une multitude de pubs, barbiers, confiseurs, restaurants…

Ha’penny Bridge, vers le premier pont métallique d’Irlande…

Le premier pont métallique du monde est l’Iron Bridge, ouvert en 1781 en Angleterre (Shropshire). Ironbridge est une localité minière célèbre pour avoir été le berceau de la révolution industrielle avec son chemin de fer et ses usines.

Suivant l’élan de la révolution industrielle, le Ha’penny Bridge, premier pont métallique d’Irlande est construit en 1816. Il est constitué de fonte (alliage de fer et de carbone).

…mais un pont irlandais fabriqué en Angleterre

Il faut savoir que ce fameux pont de Dublin a été fabriqué à Coalbrookdale dans la vallée de Ironbridge tout comme son ainé. L’ensemble, transporté par bateau jusqu’à Dublin sera ensuite assemblé sur place.

Ha’penny Bridge, l’histoire d’un surnom atypique

A son ouverture, il se nomme le « Wellingston Bridge » en référence au Duc, commandant victorieux de la bataille de Waterloo (1815). Officiellement le nom du pont est le Liffey Bridge depuis 1922 mais il est communément appelé le Ha’penny.

Le surnom Ha’penny bridge signifie « demi penny » en raison du péage imposé jusqu’en 1919.  Le péage permettait à William Walsh, à l’initiative du projet, de compenser l’arrêt de sa société de ferries qui transportaient les habitants d’une rive à l’autre. Toutefois, la circulation fut exceptionnellement gratuite les 10 premiers jours pour célébrer l’inauguration du pont.

Ha’penny Bridge © Escapades Celtiques

Ha’penny Bridge © Escapades Celtiques

S’agit-il du plus ancien pont de Dublin et sa Liffey ?

Il existe actuellement 23 ponts à Dublin reliant les deux rives de la rivière Liffey. Ha’penny  n’est pas le plus ancien point de Dublin encore en activité. Quatre ponts routiers ont été créés avant lui et un autre la même année  :

  • Anna Livia Bridge, 1753, est le plus ancien pont dublinois encore ouvert.
  • Mellows Bridge, 1768.
  • Island Bridge, 1792.
  • Lucan Bridge, 1813.
  • La même année en 1816 : Ha’penny bridge / O’Donovan Rossa Bridge.

Mais Ha’penny Bridge est le plus ancien pont piéton de Dublin de la Liffey

Construit en 1816, Ha’penny est le plus ancien pont piéton de Dublin. D’ailleurs, pendant presque 184 ans il fut l’unique pont piéton de la ville jusqu’à la construction du Millénium Bridge fin 1999.

D’après le site de la ville BridgesofDublin, la passerelle était vraiment la bienvenue pour les passants qui pouvaient désormais circuler en toute sécurité.  A cette époque, « il n’y avait pas de démarcation entre les véhicules et les hommes sur les voies publiques ou sur les ponts ».

The first pedestrian bridge to cross the Liffey, it was a welcome relief for Dubliners accustomed to vying with horse, carriage and cart in an era before any demarcation between vehicle and man on the public highways or bridges.

Que se cache-t-il au-delà de la passerelle en partant de la rive nord vers la rive sud ?

En direction de Temple Bar, vous trouverez la place aux restaurants, aux commerçants ainsi que de nombreux pubs dont le plus célèbre : Temple Bar plus sur votre droite. On a ses petites habitudes 😉

Dublin en Irlande, © Escapades Celtiques

Dublin en Irlande, © Escapades Celtiques

Sources :

 

7 plusieurs commentaires

  1. J’ignorais tout ça… Je trouve sa silhouette plutôt élégante…

  2. Je te remercie d’être passée sur mon site !
    J’adore ton site, je dois même t’avouer que quand je suis venue le visiter, je me suis dit « Wouah c’est pas possible c’est un site PRO qui a trouvé mon article intéressant ! »
    Je tiens réellement à te dire que ce que tu as fait de ton site est juste magnifique ! C’est réellement pro, et ultra bien fait !
    Je pense que je repasserai, car nous avons voulu, l’an dernier, aller en Ecosse, mais ce n’était pas donné, donc nous avons abandonné l’idée – pour le moment !

    • Bonsoir Lu, merci pour ton si sympathique message 😉 Je cherche des idées pour visiter la Bretagne et j’ai beaucoup aimé ton article ^^ En fait, j’ai le projet de visiter toutes les terres celtes avant mes 30 ans ^^. Reste plus qu’à voir la Bretagne donc, les Cornouailles et l’île de Man. J’ajouterais bien les Asturies et la Galice aussi même si la langue celte n’est plus parlée. Mais il ne s’agit pas d’un site institutionnel, juste un blog d’une ancienne expatriée nostalgique 😉 . L’Ecosse est magnifique, je pense que si tu loges chez l’habitant (genre Homestay.com) cela sera plus abordable qu’un B&B en plein centre-ville.

  3. Ah !!! Tu me donnes vraiment envie de découvrir ce pays.
    Très bel article. C’est toujours un plaisir de te lire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :