Accueil » Irlande » Vivre en Irlande dans une famille irlandaise – 1/2

Vivre en Irlande dans une famille irlandaise – 1/2

Vivre en Irlande en immersion part 1 : Gastronomie et organisation

Vivre en Irlande dans une familleUn peu de vinaigre sur les frites ou du thé avec le poisson ?  Peut-être un petit restaurant ? Ils sont ouverts à 17h ! Autant de questions auxquelles on n’a pas l’habitude de répondre en France.

Avoir été jeune fille au Pair m’a fait découvrir l’île mais aussi les petites habitudes insolites des habitants.   

Pendant près de 6 mois, j’ai vécu comme jeune fille au Pair au sein d’une famille irlandaise composée des deux parents et de leurs trois enfants. Enrichissante, amusante et parfois éprouvante, je ne retiens que du positif de cette aventure. Je vais vous raconter les différences rencontrées du point de vue de la gastronomie  ! Je ne cherche pas à généraliser les pratiques mais à  parler de mon expérience. Chaque famille à ses habitudes qui peuvent être aussi culturelles.

Vivre en Irlande : l’alimentation dans tous ses états

Dîner à l’heure du goûter ou presque…

Le deuxième jour de mon arrivée en Irlande, la famille a voulu me fait plaisir et nous emmener tous au restaurant après une balade dans le centre-ville. Devinez quelle heure il était ? Hé bien il était presque 17h… Il faut dire que les horaires des restaurants là-bas sont en continu, tout comme The Greens où nous sommes allés.

 » Mon – Thurs 12-10pm, Fri – Sun 11am – 10pm ».

Evidemment, je n’était pas encore en appétit alors tandis que les enfants mangeaient des pizzas et les parents un plat avec des frites, je prenais du poisson. En l’absence de salade, c’est quand même moins lourd que la viande. Le geste était quand même vraiment très gentil ! J’aurais aimé avoir davantage faim à ce moment-là !

Le vinaigre sur les frites

Bizarrement en Irlande et généralement au Royaume-Uni on met du vinaigre sur les frites. Alors quand la maman a pris du vinaigre au restaurant pour en mettre sur sa portion de frites, je me suis dit ça pique le nez, sacrilège ! J’ai bien sûr goûté mais l’odeur était prenante et le goût pas très bon ! Rien de mieux que du ketchup !

Le seven up dégazéifié au micro-onde

Le seven up dégazéifié vous connaissez ? J’ignore si cette boisson a des vertus curatives une fois privée de ses bulles… Mais je me souviens que lorsque le petit de 7 ans était malade, on me demandait toujours de mettre le seven Up à chauffer parce qu’en plus il n’aimait pas les bulles

Vivre en Irlande dans une famille

On dirait une cuisine presque comme les autres et pourtant…

Le jus d’Orange chaud au miel

Alors cette fois-ci, cette formule m’a été recommandée lorsque j’ai eu mon mal de gorge. Lorsque je suis arrivée en Irlande, j’étais déjà malade, pas de chance. Le Grand-père m’a conseillé de mettre du miel dans un verre de jus d’orange et de le faire chauffer… C’est pas si mauvais que ça mais je le préfère froid, mon jus.

Le thé un milliard de fois par jour : un moment de générosité

Il s’agit toujours du même thé  servi avec un nuage de lait et un peu de sucre. La famille en boit régulièrement : le matin, avec le petit sandwich à déjeuner, en milieu d’après-midi autour de scones apportés par les grands-parents et le soir, après, voire pendant le repas. Le thé est un élément très convivial de la culture britannique en général. Ils disposent d’une bouilloire (en France c’était plutôt micro-ondes) et lorsqu’ils en préparent, ils en proposent toujours aux autres. Sauf qu’au bout d’un moment, j’ai arrêté de dire « oui » à chaque fois : parce que j’en avais pas forcément envie et qu’en plus c’est toujours le même thé ! J’ai fini par m’acheter des variantes : thé cannelle + thé menthe que je mettais à disposition dans la cuisine mais personne d’autre que moi s’y servait.

L’absence de bac à fromages dans le frigidaire

En France on dispose d’un bac à fromage bien garni. Le mien se compose de roquefort, mimolette gruyère râpé, camembert et  chèvre. A part le traditionnel cheddar servi à toutes les sauces : orange, jaune, râpé ou en entier, il n’y avait pas de bac à fromage ! Tout dépend des goûts bien sur mais constater que le fromage n’a pas une place aussi importante qu’en France dans l’alimentation est un sacré changement ! Il faut dire qu’ils peuvent coûter plus cher en Irlande car ils sont aussi importés.

porte irlande

Vivre en Irlande dans une famille

Une baguette, quelle baguette ?

Pas de baguette ! A la place il y a les wraps, le pain de mie et éventuellement le pain à l’ail cuit au four.

Le déjeuner, un repas assez rapide

Je me demandais pourquoi ils mangeaient si tôt le soir… Je pense que c’est peut-être dû à l’absence de vrai déjeuner. En France on mange presque autant le midi que le soir (voire un peu plus le soir). En Irlande entre 12h et 14h c’est plutôt un petit snack : toasts ou soupe et c’est tout.

D’ailleurs, Heureusement que l’on ne mange pas trop en début de journée parce qu’après il faut se baisser pour aller chercher le courrier, par terre, normal…

L’art de la table… ou pas

Je préparais à manger tous les soirs de la semaine alors j’ai pu constater quelques petits détails surprenants. Au  menu : poulet curry, pizza le vendredi, fish and chip, hachi parmentier à l’irlandaise ect… Hormis le fait que l’on peut manger à partir de 17h30, il convient de noter que si tout le monde s’attend pour commencer à manger, personne ne s’attend pour en partir. Plusieurs fois, je me suis retrouvée seule à table en train de finir mon yaourt lol.

Le papa dînait rarement avec nous car lorsqu’il revenait du travail vers 15h30 16h, il me disait avoir déjà mangé. Les repas de table ne sont pas fait pour durer. Ils ne sont pas décomposer en entrée-plat-dessert mais plutôt en plat principal.

Et vous, quelles sont vos anecdotes ? 🙂

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je découvre ton site avec plaisir car il me rappelle mes séjours en Irlande au milieu des années 90, pour apprendre l’anglais. Que de bons souvenirs…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :