Accueil » France celtique » Fête interceltique de Nemours

Fête interceltique de Nemours

La Grande fête interceltique de Nemours (77) a réuni 400 artistes les 26 et 27 septembre derniers. Quatre scènes présentaient non-stop : danses, chants, reconstitutions, théâtre, musique, buvette, défilé… 

Tous les ans depuis 1990, l’association l’Art dans la ville organise un week-end thématique (le cirque, la renaissance…) et y invite des artistes. Cette année, pour ses 25 ans, le thème était l‘interceltisme et réunissait 400 artistes ! C’est grâce à Isabelle P. qui m’a parlé des Scottish Marauders via Facebook que j’ai su qu’il y avait des fêtes thématiques organisées à Aubigny ou encore à Nemours. Merci Isabelle 😉

Bagad de Lann Bihoué

Bagad de Lann Bihoué à Nemours © Escapades Celtiques

Je décide de me rendre à Nemours le samedi 26 septembre, plus pratique que le dimanche pour les trains. Comme vous pouvez le voir sur les photographies et vidéo, le temps était radieux !

En Rythme !

J’arrive en fin de matinée du côté de la Pelouse du château et assiste près de la grande scène à des représentations de danses et de pipe bands. Je commence ma journée avec une jolie entrée en matière : le 91st Gâtinais Highlander Pipeband ci-dessous. D’après leur page facebook, il s’agit d’un groupe de joueurs de cornemuses et tambours fondé en 2001 et situé à Moigny (91).

91st Gâtinais Highlander Pipeband

91st Gâtinais Highlander Pipeband © Escapades Celtiques

Quelques temps après, on assiste à des représentations de danses bretonnes. Une petite vidéo ci-dessous illustre le Bagad Ar Re Goz.  Fondé en  1973, il y a 40 ans, il se donne pour objectif de « préserver la mémoire des airs traditionnels ».

Pas de quoi s’ennuyer avec les différents groupes de danses.

danse

fête interceltique de Nemours © Escapades Celtiques

théatre, nemours

Des Leprechauns à Nemours avec Country Swing 77 © Escapades Celtiques

Partant de la pelouse du château, je cherche le fameux camp médiéval que je ne trouve pas… Je demande mon chemin à la billetterie et on me répond « C’est sur la gauche le long du loing ». Dans ma tête, je me dis que ça n’a pas de sens son histoire de « loin » et que ça sonne bizarre… « Le Long du quoi ? » je questionne.  « Le Loing, la rivière » on me répond.  Of course… Pour ma défense, je viens des Yvelines (5 heures aller-retour, respect !) et je ne connais pas toutes les rivières de France hin, d’ailleurs j’ai toujours préféré l’histoire à la géographie moi…

Un petit tour chez les Scottish Marauders

Que sont les Scottish Marauders ? D’après leur site Internet, il s’agit « d’une association de reconstitution d’un camp médiéval écossais du XIVème siècle ». Ce groupe sillonne la France et au-delà (comme la Belgique) pour faire revivre le passé. A l’occasion du week-end, les 24 membres présents ce samedi ont donné vie au camp médiéval accompagnés d’une meute de lévriers irlandais, assez impressionnants.

Scottish Marauders

Scottish Marauders lors de la parade à Nemours © Escapades Celtiques

J’arrive une première fois sur le camp vers 13h30 heures environ et je vois toute l’équipe en train de déjeuner. Apparemment ils avaient faire cuire le riz dans une marmite (qui n’est pas que d’exposition) et fait mijoter une soupe au poulet notamment avec des vrais os m’explique-t-on. Il est plus opportun de revenir plus tard…

camp

Le campement des Scottish Marauders à Nemours © Escapades Celtiques

De retour sur le camp, j’observe un des membres s’adonner au lancer de tronc sous l’oeil attentif d’un autre Scottish Maurradeur. Ce dernier lui demande de ne pas faire basculer le tronc vers l’arrière pour… éviter de le recevoir sur sa tête, haha ! Amusée, je demande si cela arrive souvent, « Oui oui » on me répond.

Scottish Marauders Fête interceltique de Nemours, inter-celtique

Le lanceur de tronc des Scottish Marauders à Nemours © Escapades Celtiques

Un peu plus loin, j’entend une Comtesse nous narrer la drôle histoire de l’hymne anglais qui vient en réalité de France. L’hymne a été mis en musique par Jean-Baptiste Lully pour Louis XIV suite au retrait de… sa fistule anale. L’air sonnait bien et l’ambassadeur britannique qui avait entendu la musique l’a présentée à la sa cour « Qu’est ce que c’est con un ambassadeur anglais » rigole-t-elle !

20150926_144952

La Comtesse des Scottish Marauders à Nemours © Escapades Celtiques

Apparemment là-bas, ce n’est pas comme chez Ikéa, on vit dans les meubles exposés ! Très à l’aise sur le camp, La Comtesse dit y dormir les soirs de fête car les couvertures tiennent bien chaud. Elle nous parle également vêtement. « D’ailleurs, je ne porte pas de culotte » précise-t-elle pour expliquer qu’on lui demande souvent ce qu’il y a sous les kilts ! Au moins c’est dit ! Lorsque je la questionne sur ses origines, elle répond venir « d’Ecosse non loin d’un village d’Oban, dans les Highlands ». Un sacré numéro 🙂 !

Rien à dire, on rigole bien chez les Scottish Maraudeurs !

Après la parade, je reviens près du château pour assister aux différentes représentations musicales. Je me suis dit que je ne pouvais pas partir sans avoir écouté le bagad Lann Bihoué !

Le Bagad de Lann Bihoué

Le bagad Lann Bihoué était l’invité d’honneur de ce week-end inter-celtique. Créé en 1952 sur la base navale du même nom à Lorient, le Bagad de Lann Bihoué associe cornemuse écossaise, la bombarde bretonne et le tambour pour notre plus grand plaisir !

Une des représentations s’est tenue vers 17h30 sur la place du marché celtique plutôt que la cour afin de contenir tout le monde. Effectivement c’était très full ! Quel succès ! J’avais une vue plutôt sympa du haut du château, idéale pour les écouter confortablement pendant 20 minutes !

En bref, une chouette fête interceltique à Nemours, bien organisée autour de quatre scènes principales, d’un camp et d’un château. C’est un détail mais les crêpes du « pub celtic » étaient bien sympathiques aussi  🙂 !

Plus d’informations : Site de Nemours

3 plusieurs commentaires

  1. Une petite ballade a Nemours et article riche et bien détaillé !

  2. Hello, cette fête avait l’air super sympa et magnifique ! Merci pour ce bel article 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :