Accueil » Pays de Galles » Château de Caerphilly, le plus grand du Pays de Galles

Château de Caerphilly, le plus grand du Pays de Galles

Le château de Caerphilly est le plus  grand château du Pays de Galles. C’est aussi le second plus large du Royaume-Uni après celui de Windsor. Construite dès 1268, cette forteresse normande a la particularité de se doter d’une tour penchée : sa tour de pise galloise.

Plus grand château gallois avec ses 12 hectares, il est situé dans la charmante ville de Caerphilly au sud du Pays de Galles.

Château de Caerphilly

Château de Caerphilly, Pays de Galles © Escapades Celtiques

Le château de Caerphilly

La construction du château débute en 1268 sous l’initiative du seigneur anglo-normand Gilbert de Clare dans son désir de conquête du Royaume de Glamorgan (actuellement un Comté). Il est stratégiquement entouré de lacs.  Il convient de noter qu’il n’a donc pas été construit en l’honneur d’un roi anglais ou gallois mais pour un seigneur !

Le cœur du château est situé sur une petite île. Lorsqu’on passe le premier pont  pour accéder à la boutique et acheter son billet, on doit repasser par un autre pont  qui nous emmène au centre du château encore entouré d’eau. Il se compose de plusieurs pièces souvent vides ayant auparavant servis de cuisine, salle à manger, appartements privés, couloir aux archers…

D’un point de vue pédagogique, le château nous propose un film de présentation d’une dizaine de minutes ainsi qu’un film d’animation, une maquette, quelques documents exposés, une encyclopédie interactive et de très chouettes statues étranges (cf. fin d’article, partie « conte »). La forteresse est magnifique à visiter surtout par un aussi beau temps. Je regrette juste qu’il ne soit pas possible de faire une visite guidée ou de louer des audioguides. Il manquerait aussi  des pancartes sur chaque pièce visitée histoire de se repérer et de comprendre ce que l’on voit sans avoir besoin d’acheter le guide (environ £3).

Tour penchée, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

Tour penchée, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

La Tour de pise Galloise

« La tour de pise » galloise est appelée « leaning Tower ». Il s’agit de la « South-East Tower ».

Pourquoi un tel nom ? La Tour penche en effet de 10 degrés contrairement à la Tour de pise qui s’incline seulement de 4 degrés. L’inclinaison de la tour galloise résulterait d’un affaissement de terrain.

Lorsque l’on fait le tour de l’édifice, on remarque avec amusement qu’un personnage en bois essaye à lui seul de la retenir dans sa « chute » ;-). Vous l’aurez compris, la tour c’est un peu la Star du château. Il ne faut pas se fier à son apparence fragile, sa construction est d’époque (sauf le Jésus en bois) et l’autre partie de la tour n’est pas endommagée.

La Gatehouse (maison des gardes)

Située au premier plan, la maison des gardes contenait des luxueuses pièces du 13ème siècle.

Inner East GateHouse, Château de Caerphilly, ©Escapades Celtiques

Inner East GateHouse, Château de Caerphilly, ©Escapades Celtiques

En haut de la Gatehouse avec le drapeau gallois flottant.

Inner East GateHouse, Château de Caerphilly, ©Escapades Celtiques

Inner East GateHouse, Château de Caerphilly, ©Escapades Celtiques

Un peu plus loin de la tour se dressent des reconstitutions d’équipements de guerre médiévaux telles que les trébuchets.

Trébuchets, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

Trébuchets, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

C’est en retournant au fond du château dans l’une des tours West que se trouve une sorte d’exposition à quatre visages…

La salle du Conte : « couple d’amis » contre  « couple d’amants »

Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

C’est avec surprise que je constate qu’il y a une salle décorée de quatre portraits recto-verso. bien particuliers. Très amusant tout ça !

Dans une salle d’une des tours du fond, se trouvent quatre statues de personnages dont l’histoire pourrait se résumer ainsi : Il était une fois, une Reine malheureuse à cause d’un Roi tyran et de son cupide favoris. Ce dernier appelé aussi « le Vilain » est mal aimé par la Reine car il ne pense qu’au trésor. La Reine finit par trouver refuge lors de son exil en France dans les bras d’un amant. Elle revient avec lui détrôner le roi qui finira par fuguer en bateau avec son vilain.  La Reine vécu heureuse avec son amant jusqu’à ce qu’il soit pendu

L’histoire décrite ci-dessus figure à coté de chaque personnage. Il est également possible de comprendre ce qu’il s’est passé en regardant derrière la tête de chacun. On observe bien l’amant pendu derrière la tête de la Reine sur la gauche, le trésor dans celle du vilain et le bateau pour le Roi qui fuit en mer…

Portraits, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

Portraits, Château de Caerphilly © Escapades Celtiques

Aspect historique du Conte :  Les seigneurs face au pouvoir royal grandissant

Les quatre personnages représentés :

  • Le Roi d’Angleterre : Edouard II  (1284-1327). Il s’agit du sixième souverain appartenant à  la dynastie des Plantagenêts. Son armée sera défaite face à l’Ecosse lors de la bataille de Bannockburn en 1314. Suite à la rébellion organisée par son épouse et son amant, il abdiquera en 1327, en faveur de son fils Edouard III avant d’être assassiné.
  • La Reine d’Angleterre : Isabelle de France (1295-1358), fille de Philippe IV Le Bel. Exilée en France, elle y rencontre son amant avec qui (et avec d’autres barons) elle déposera le roi.
  • Le vilain / le méchant : Hugh le Despenser (1286-1326), propriétaire du château de Caerphilly marié à Eleanor de Glare (descendante de Gilbert de Clare, fondateur du Château). Favori du Roi, il est fait Comte de Winchester en 1322. Cupide et sans scrupule, il sera tué au retour d’Isabelle
  • L’amant, l’ennemi juré du vilain : Roger Mortimer (1287-1330), normand, comte de March. Puissant seigneur, il possède des terres au Pays de Galles et en Irlande. Opposé aux ambitions de la famille Despenser, il s’échappe de la tour de Londres et se réfugie en France où il rencontrera Isabelle.

Informations pratiques :

  • Site web du château : Caerphilly Castle / Tarifs :  £5.50 – réduit : £4,10
  • Horaires : jusqu’au 31/10 : 9.30am – 5.00pm sinon 10heures – 16 (sauf dimanche dès 11h).

Sources :

  • Documentation émanant du château : Caerphilly Castle, Welsh historic monuments
  • Roland MARX, « DESPENSER LES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13/10/2014.

 

3 plusieurs commentaires

  1. J’ai visité ce château lors de mon roadtrip au Pays de Galles. C’est également un des liens de tournage de la série Merlin et j’ai adoré m’y balader. Dans les salles de la tour on apprend que le château avait entièrement été détruit et qu’il avait été reconstruit pierre après pierre. Une histoire et un château fascinant!

  2. Il est réellement impressionnant ce château !

    • @ Letizia : on pourrait y rester des heures en se baladant dedans et autour. Dommage qu’il n’existe pas de visites guidées thématiques justement…
      @ LadyMilonguera : oui il est magnifique et pas cher à visiter en plus !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :