Ecosse

Ecosse : 6 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Quels sont les sites en Ecosse inscrits à l’Unesco ? Il existe 6 sites en Ecosse : Saint Kilda, le mur d’Antonin, Edimbourg, le coeur néolithique des Orcades, New Lanark et Le pont du Forth. Mon objectif est d’en découvrir le plus possible et de savoir si ça vaut le coup d’oeil. Pour l’instant j’en suis à 4/6 visités. Commençons la présentation par ordre chronologique d’inscription à l’Unesco. 

  • 1 – [To do]  Saint Kilda – archipel volcanique (1986)

Saint kilda
Saint Kilda CC

D’après le site de L’Unesco, Saint Kilda est un archipel volcanique inhabité depuis 1930 et localisé à l’ouest du pays. Il comprend l’une des plus hautes falaises d’Europe et des structures bâties depuis plus de 2000 ans. L’archipel est composé de quatre îles  : Hirta, Dun, Soay et Boreray et abrite la plus importante colonie d’oiseaux de mer de l’Atlantique nord-est.

Mon avis : Je n’ai pas encore visité l’archipel mais c’est sur ma to do. Les paysages et l’histoire ont l’air fascinants. Je vous invite d’ailleurs à découvrir le blog de Clément et Thomas : Kilda Project qui m’a fait m’intéresser davantage à l’archipel sous un angle différent. Le blog est à la fois une nouvelle musicale, un recueil de poésies et comprend aussi des reportages photos et des récits de voyage…

  • 2 – [Done] Frontières romaines –  Mur Antonin (2008)

“Mur Antonin” en réalité rempart de gazon, Falkirk, Escapades Celtiques
“Mur Antonin” en réalité rempart de gazon, Falkirk, Escapades Celtiques

La ligne frontière de l’Empire romain s’étendait au IIe siècle après J.-C sur 5000 km “depuis la côte atlantique au nord de la Grande-Bretagne, traversant l’Europe jusqu’à la mer Rouge et l’Afrique du Nord, pour revenir à la côte atlantique.” d’après le site de l’Unesco. Le mur Antonin fait partie de cet ensemble de frontières de l’empire romain inscrit au patrimoine de l’Unesco avec le mur Hadrien (inscrit en 1987) construit en 122 après J-C au nord de l’Angleterre et les limes allemandes qui couvrent une distance de 550 km (inscrit en 2005).

Construit à l’initiative de l’Empereur Antonin le Pieux en 142 après J-C, le mur s’étendait sur 60 km du Bo’ness actuel sur le Firth de Forth à Old Kilpatrick sur la Clyde.

Mon avis : Il est possible de voir cette frontière à plusieurs endroits. Etant sur Glasgow, j’ai décidé d’aller à Falkirk et de faire une pierre 3 coups : voir les statues équestres, la roue ainsi que le “mur Antonin”. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un mur de pierre mais d’un rempart de gazon devant un fossé. C’était indiqué dans la brochure que j’avais imprimée avant de partir. Le cadre est magnifique, parc boisé, petites vaches sociables mais je dois dire que j’ai été un peu déçue. On est assez livrés à nous-mêmes, il n’y a pas de visite organisée à Falkirk, c’est toi qui y vas et te débrouille sur place avec les différents panneaux explicatifs disséminés ça et là. Alors oui historiquement c’est passionnant mais à visiter à l’heure actuelle, un peu moins… Je pense qu’un guide aurait pu faire la différence.

  • 3 – [Done] La vieille et  nouvelle ville d’Édimbourg (1995)

Edimbourg, Ecosse - Le tourisme en Ecosse : statistiques
Edimbourg, Ecosse © Escapades Celtiques

La capitale écossaise (depuis 1437) possède deux facettes : un côté médiévale avec sa forteresse, les anciennes maisons de marchands et aussi une facette néo-classique datant du 18ème siècle.

Château d’Edimbourg @ Escapades Celtiques

Mon avis : sans conteste la capitale vaut le détour, bien plus que le mur de gazon. Edimbourg est une très jolie ville surplombée d’un énorme château et  regorge de musées gratuits, plus insolites les uns que les autres : musée de la monnaie, le National Museum, musée de l’enfance… Le château est  superbe, immense à visiter, au moins 2 bonnes heures.

  • 4 – [Done] Le cœur néolithique des Orcades (1999)

Coeur néolithiques des Orcades, Foyer de peuplement © Escapades Celtiques

Les Orcades sont un archipel situé au nord de l’Ecosse qui comprend plus de 70 îles. Le cœur néolithique est situé sur l’île de Mainland et consiste en une grande tombe, deux cercles de pierres cérémoniels et un foyer de peuplement. Il s’agit des cercles de Brodgar, des pierres dressées de Stenness, et des sites de Maeshowe et de Skara Brae. L’ensemble remonte à 5000 ans.

Mon avis : je recommande vivement d’y aller !  Les sites et les paysages sont magnifiques. Le jour où j’y suis allée (fin août), il a fait incroyablement beau ! Le site est situé dans le Nord du pays, c’est pas près de la capitale. Je suis allée rendre visite à mon ancienne coloc qui habite à Inverness. Je suis partie de là-bas jusqu’aux Orcades en bus et en ferry avec la compagnie John O’Groats Ferries (72 pounds). La croisière est vraiment chouette et la visite du village préhistorique et des cercles de Brodgar vaut vraiment le coup d’oeil. Le village pouvait autrefois accueillir entre 50 et 100 villageois.

Cercles de Brodgar © Escapades Celtiques
  •  5 – [Done] La cité ouvrière de New Lanark (2001)

New Lanark © Escapades Celtiques

La cité ouvrière de New Lanark  concentre d’imposantes manufactures. C’est au début du XIXème que le reformeur gallois Robert Owen (1800-1825) établit ce modèle industriel. Qualifié de “socialiste utopique”, il améliora la vie des travailleurs grâce à des programmes de prise en charge sociale (écoles, soins médicaux, denrées…).  Pour y aller en transport, il faut prendre un train direction la gare de Lanark puis prendre le bus 122 vers New Lanark.

Mon avis : La visite des filatures de coton du XVIIIe siècle ainsi que les reconstitutions d’habitations de salariés, de l’épicerie et de la maison du directeur sont très sympathiques. On a l’impression que le temps s’est figé dans cette petite ville.  D’autant plus qu’il y a une sorte d’attraction (sur un fauteuil à la Disney) où l’en est immergée dans le quotidien d’une fillette en 1820. A l’extérieur, si le temps le permet, il existe une réserve naturelle magnifique d’où l’on peut voir les chutes de la Clyde.

 

  • 6 – [To do ?]  Le pont du Forth (2015)

Pont_du_Forth
Pont du Forth CC

Le pont du Forth, ouvert en 1890, il est considéré comme le ” plus long pont cantilever à travées multiples du monde” (total  :2529).  Il sert aujourd’hui au transport de passagers et marchandises.  C’est le dernier site/monument écossais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ( il y a 4 ans). Le pont est situé non loin d’Edimbourg, il ne me semble pas l’avoir aperçu. Ce n’est pas une visite à proprement dit mais un chef d’oeuvre qui s’observe de loin avec une jolie vue sur le fleuve Forth.

Et vous, qu’avez-vous visité jusqu’à présent ?

Sources : site de l’Unesco 

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bon ben Edimbourg, le Forth Bridge (vu depuis l’avion qui a mis du temps à pouvoir se poser à notre arrivée et qui a fait des tours dans la crasse au-dessus d’Edimbourg avant d’y arriver) et St Kilda pour ma part…
    Je confirme, St Kilda est un endroit magique. Merci pour avoir mentionné le site d’ailleurs ! 🙂
    Ceux qui veulent découvrir mon incroyable journée sur cette île du bout du monde :

    https://kildaprojet.com/2018/02/15/road-trip-en-ecosse-10-st-kilda-1-3/

    https://kildaprojet.com/2018/02/24/road-trip-en-ecosse-11-st-kilda-2-3/

    https://kildaprojet.com/2018/03/28/road-trip-en-ecosse-12-st-kilda-3-3/

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :